L’escroquerie sur Internet : La plainte et la prise de parole publique des victimes

Par Bilel Benbouzid et Sophie Peaucellier. Réseaux, vol. 3, n°197-198, 2016.

 

L'escroquerie sur Internet : La plainte et la prise de parole publique des victimes

 

L’escroquerie en ligne est un phénomène de prédation de masse relativement nouveau pour la justice et les particuliers. Comment les victimes réagissent-elles et quelles ressources mobilisent-elles suite à leur victimation ? En traitant les données des enquêtes nationales de victimation, nous avons découvert un taux de renvoi relativement élevé qui a soulevé une question : pourquoi un tel niveau quand on sait que, pour les infractions bancaires liées à Internet, les victimes n’ont plus besoin d’aller jusqu’à la plainte ? Une analyse des prises de parole sur des forums de discussion en ligne montre que la plainte n’est qu’une des étapes d’un long processus de production statutaire des victimes d’escroquerie en ligne durant lequel celles-ci sont contraintes de développer des compétences spécifiques, de s’engager dans une action et de se mobiliser pour trouver réparation.

 

Autres publications des membres du CESDIP