La fin du maton ? Transformation de la relation carcérale et rationalisation du maintien de l’ordre dans les modules de respect

 

Cet article aborde la question des révoltes carcérales à l’aune des évolutions du maintien de l’ordre dans les prisons contemporaines françaises. L’analyse porte sur les nouveaux instruments dont se dote l’institution pour enrayer et contenir les contestations des détenus. Dans cette perspective, nous étudions les modules de respect, régime de détention importé du système pénitentiaire espagnol. Il s’agit d’un dispositif pluridimensionnel de maintien de l’ordre, qui repose sur un style disciplinaire et gouvernemental ambivalent. Une enquête sociologique menée dans une prison française démontre que ce régime permet de reprendre la main sur la détention. Tout en promouvant une approche de sécurité dynamique, le module de respect octroie au personnel de surveillance un nouveau pouvoir discrétionnaire de sanction qui consolide son autorité. En analysant l’évolution de la relation carcérale entre surveillants et détenus, l’enjeu est de décrire la sophistication des rapports de pouvoir et le renouvellement des moyens d’assujettir les détenus.

This article deals with the issue of prison protests, with regard to the evolutions of order maintaining in contemporary French prisons. We analyse the new instruments institution is providing itself with in order to counteract and contain prisoners’ protests. In this perspective, we propose a reflection on Respect modules, a new prison regime imported from the Spanish penitentiary model. It’s a pluridimensional dispositive of order maintaining, which rests on an ambivalent disciplinary and governmental style. A sociological study carried out in a French prison proved that this regime allows to efficiently take control of detention. While promoting a dynamic security approach, the Respect module grants the prison officers with a new discretionary power of sanction which consolidate their authority. With the analysis of staff-prisoner relationships, the aim is to describe the sophistication of power in prison and the renewal of ways to subdue prisoners.

Télécharger la version numérique

Autres publications des membres du CESDIP