Les policiers se sont toujours méfiés des images

2020 a commencé funestement avec la mort de Cédric Chouviat après son interpellation violente par des policiers à Paris, le 3 janvier. Et quelques semaines après la diffusion le 26 novembre de la vidéo de l’agression du producteur Michel Zecler par des policiers, en plein débat sur la loi Sécurité globale (et son article 24 en particulier), l’année se clôt sur un chiffre inédit : selon un sondage Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio publié le 3 décembre, la police inspire la confiance de seulement 37% des Français.

Le livre des sociologues Fabien Jobard et Olivier Fillieule, Politiques du désordre – La police des manifestations en France (Seuil), tombe donc à pic. Fruit de trente années d’enquêtes sur la police des foules, il permet de comprendre les ressorts de la brutalisation du maintien de l’ordre. Après des décennies de pacification, ils font le constat d’un “glissement vers une gestion autoritaire et éloignée de l’esprit comme de la lettre du droit de la manifestation”.

Fabien Jobard décrypte la “guerre des images” à laquelle se livrent police et manifestants dans l’hebdomadaire Inrockuptibles.

Fabien Jobard : “Les policiers se sont toujours méfiés des images”