European Police Forces and Law Enforcement in the First World War

Par Jonas Campion, Laurent López, Guillaume Payen (Ed.), European Police Forces and Law Enforcement in the First World War, Basingstoke, Palgrave MacMillan, “World Histories of Crime, Culture and Violence” book series, 2019, XXIX-371 p., 5 illustrations en noir et blanc, ISBN 978-3-030-26101-6.

 

Résumé: Ce livre offre une histoire globale des forces de police civiles, militaires et de style gendarmerie autour de la Première Guerre mondiale. Alors que de nombreux aspects de la Grande Guerre ont été revisités à la lumière du centenaire et malgré la croissance récente de l’histoire de la police moderne, le rôle et le destin des forces de police dans le conflit ont été en grande partie oubliés. Pourtant, la guerre a affecté toutes les forces de police européennes et extra-européennes. Malgré leur diversité, tous ont été confrontés à des facteurs transnationaux et à des formes de désordre, et ont généralement souffert de la conscription de masse. Au cours du conflit, les sociétés et les États ont été confrontés à une situation de crise d’une ampleur sans précédent: massacres massifs sur le champ de bataille, famine, occupation, destruction et parfois même révolution, chez eux. Fondé sur une vaste étendue géographique et chronologique – de la fin du XIXe siècle à l’entre-deux-guerres -, ce recueil d’essais explore la police des pays belligérants européens, aux côtés de leurs empires et des pays neutres. L’approche du livre transcende les frontières traditionnelles entre les nations neutres et belligérantes, les centres et les périphéries, ainsi que les zones avant et arrière. Il met l’accent sur l’implication et les transformations de ces forces de maintien de l’ordre en temps de guerre, soulignant ainsi les changements sous-jacents dans l’organisation, l’identité et les pratiques de la police au cours de cette période. les centres et les périphéries, et les zones de front et arrière. Il met l’accent sur l’implication et les transformations de ces forces de maintien de l’ordre en temps de guerre, soulignant ainsi les changements sous-jacents dans l’organisation, l’identité et les pratiques de la police au cours de cette période. les centres et les périphéries, et les zones de front et arrière. Il met l’accent sur l’implication et les transformations de ces forces de maintien de l’ordre en temps de guerre, soulignant ainsi les changements sous-jacents dans l’organisation, l’identité et les pratiques de la police au cours de cette période.

Abstract: This book offers a global history of civilian, military and gendarmerie-style policing around the First World War. Whilst many aspects of the Great War have been revisited in light of the centenary, and in spite of the recent growth of modern policing history, the role and fate of police forces in the conflict has been largely forgotten. Yet the war affected all European and extra-European police forces. Despite their diversity, all were confronted with transnational factors and forms of disorder, and suffered generally from mass-conscription. During the conflict, societies and states were faced with a crisis situation of unprecedented magnitude with mass mechanised killing on the battle field, and starvation, occupation, destruction, and in some cases even revolution, on the home front. Based on a wide geographical and chronological scope – from the late nineteenth century to the interwar years – this collection of essays explores the policing of European belligerent countries, alongside their empires, and neutral countries. The book’s approach crosses traditional boundaries between neutral and belligerent nations, centres and peripheries, and frontline and rear areas. It focuses on the involvement and wartime transformations of these law-enforcement forces, thus highlighting underlying changes in police organisation, identity and practices across this period.