Minorités, discriminations

L’analyse des discriminations et plus généralement des politiques et pratiques administratives en direction de minorités est l’un des axes forts des recherches menées au CESDIP ces dernières années, et plus particulièrement sur la période la plus récente. Les dispositifs de police sont au cœur de nos investigations, que ce soit au travers de travaux quantitatifs, statistiques ou ethnographiques ou au travers d’enquêtes historiques à partir de terrains archivistiques inédits. Plus généralement, c’est la place des référentiels minoritaires et des populations au moins en partie définies et perçues au travers de leur origine dans les administrations policières et judiciaires qui a été enquêtée dans des travaux relevant de la sociologie, de l’histoire ou de la science politique. Les rapports sociaux de sexe et le genre ont fait l’objet d’une attention particulière (G. Pruvost, E. Blanchard, M. Darley) tandis que le handicap est une question émergente au sein du laboratoire (avec l’arrivée de Pierre-Yves Baudot en janvier 2012), au sein d’un ensemble de recherches portant sur les usages du droit par les administrés ainsi que sur la judiciarisation de certains dispositifs d’assistance aux confins de l’État pénal et de l’État social.