Citoyens, victimes, auteurs, comportements

Laboratoire de sociologie pénale, le CESDIP a très tôt consacré une partie notable de ses recherches à l’étude des comportements déviants (pénalisés ou non), ainsi qu’aux auteurs et aux victimes de ces comportements. L’un de ses domaines éminents et l’analyse de la victimation et de l’insécurité, fondée sur l’exploitation des enquêtes internationales, nationales, régionales et locales de victimation. Ce volet s’est principalement, au cours de la période 2008 à 2013, inscrit au sein de deux grands programmes de recherche (1 et 2). Les travaux classiques sur les violences des mineurs et leurs expériences pénales ont été poursuivis (3). Avec l’intégration de X. Crettiez, un nouvel axe sur la violence politique a été ouvert (4).