LAUMOND Bénédicte

LAUMOND Bénédicte : Post-doctorante en science politique sur les dynamiques à l’œuvre dans les réponses qu’apportent les États français, allemand et britannique à la droite radicale

Fonctions

  • Docteure en science politique (co-tutelle de thèse Université de Versailles / Europa-Universität Viadrina)
  • ATER à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (département droit et science politique)
  • Post-doctorante au sein du projet ANR-DFG « Cultures Pénales Continentales: Comparaisons Franco-Allemandes » dirigé par Kirstin Drenkhahn, Fabien Jobard, Tobias Singelnstein.

Coordonnées

  • Courriel : benedicte.laumond@cesdip.fr
  • Téléphone : 06.51.15.93.44
  • Télécopie / Fax number : 01.34.52.17.17

Domaines de recherche

  • Science politique comparée
  • Etudes franco-allemandes
  • Etudes sur la droite radicale
  • Sociologie de l’action publique
  • Sociologie du droit
  • Sociologie de la police (et du renseignement intérieur)

Formation

  • Master 2, École Doctorale de Sciences Po Paris, Sociologie Politique Comparée Mémoire de recherche : La mise en oeuvre des réponses étatiques à l’extrémisme de droite par les administrations de sécurité : le cas allemand 
  • Diplôme de Sciences Po Paris, Affaires Publiques Semestre d’hiver 2011 : Échange au sein du Master of Public Administration, University of Liverpool, Angleterre 
  • Erasmus à l’université de Graz, Autriche 

Objet de la thèse

State Responses to the Radical Right in France and Germany: Public Actors, Policy Frames, and Decision-Making

Mon projet de thèse s’intéresse aux dynamiques à l’œuvre dans les réponses qu’apportent les États français, allemand et britannique à la droite radicale. Ce travail doctoral s’efforce de retracer le ’policy process’ aboutissant à la mise en œuvre de mesures visant à lutter contre la droite radicale (interdiction de partis, dissolution d’associations, surveillance des individus considérés comme extrémistes, etc.). L’aspect comparé tend à éclairer les différences entre les États étudiés tout en expliquant les processus générant la mise en œuvre de mesures différentes.

La collecte des données empiriques nécessaires pour cette étude – essentiellement issue de campagnes d´entretiens- nous a amené en Allemagne et en Grande-Bretagne suite à un premier terrain en France. Au terme de ces trois terrains il sera possible d´obtenir un tableau précis de la manière dont les institutions et acteurs des trois Etats qui nous intéressant réagissent face au phénomène de la droite radicale.

Le traitement des données collectées s´effectuera selon des méthodes qualitatives, principalement la méthode du Process-Tracing et de l´analyse de contenu.

Enseignements

2014

  •  Enseignement L2, Université Paris VIII, Institutions et Organisations Internationales

2016

  • Humboldt Universität Berlin, Séminaire de recherche, Bachelor, « Der politische Diskurs zwischen Politik- und Sprachwissenschaft » (Le discours politique entre science politique et linguistique)

2018 : ATER à l’Université de Versailles Saint-Quentin

  • CM Sociologie des partis politiques, Licence Droit et Science Politique
  • CM Médias et politique, Licence Droit et Science Politique
  • CM Sociologie des organisations, Master Droit et Science Politique

Publications

  • « Staatliche Maßnahmen zur Bekämpfung der radikalen Rechten in Frankreich » in Fereidooni, Karim, El, Meral (Ed.) Rassismuskritik und Widerstandsformen, Wiesbaden: VS Springer, 2016, p. 709-720.
  • Collectif TMTC, « L’horizon vertical de la recherche »Socio-logos, Revue de l’association française de sociologie, 10 | 2015, juillet 2015.
  • « Répondre à la droite radicale : regards croisés entre la France et l’Allemagne », Cahiers de la Justice et de la Sécurité, n°30, mars 2015, p. 43-51.
  • Police et Surveillance de l´Extrême-Droite en Allemagne, L´Harmattan, 2015, 149 p.

Communications

Colloques et journées d'étude / Symposiums and study days

2017

  • Août : Internationale Konferenz (coopération avec l’Europa Institut de l’Université de Zürich) « Radikalisierung unserer Gesellschaft: Prävention vom gewalttätigem Extremismus », Centre de Conférence de la Fondation Conrad Adenauer, Cadenabbia, Italie: « Umgang mit Radikalismus in Frankreich : Einblicke für das Jahr 2017 »
  • Juillet : 24th International Conference for Europeanists, Glasgow, Ecosse: « Responses to the Radical Right: Framing the Issue as a Policy – Origins and Consequences on Policy-Making »

2016

  • Octobre : Ecole d’Ete de Saisir l’Europe, Villa Vigoni, Italie. Session Posters scientifiques (sujet de thèse): « Sicherheit gewährleisten? Staatlicher Umgang mit der radikalen Rechten in Deutschland und Frankreich»
  • Septembre : Ecole Thématique CNRS, « Radicalisations », Paris: « Affaires confidentielles ? Les réponses apportées à la droite radicale en France et en Allemagne »

2015

  •  « L’Etat face à la droite radicale : la méthode du process-tracing pour reconstituer le traitement du radicalisme de droite en France », Congrès annuel AFSP, Aix-en-Provence, Panel : Le process-tracing comme méthode d’analyse des politiques publiques.
  •  « How does the Establishment Imagine the Radical Right ? French-German Perspectives », ECPR General Conference, Montreal, Panel : Responses to « Extremists ».

2014

  • « Repression against Right-Wing Extremism in Germany : A State Willing to Defend Democracy Without Managing to ? », ECPR Joint Sessions, Salamanca, Panel : Defending or Damaging Democracy ?

 

Intervention dans les médias / Media statements