Violences policières : « N’est-ce pas toute l’institution qui est défaillante ? »

Violences policières sur un producteur chez lui.

Ça s’est passé samedi à Paris. 15 minutes de coups et d’insultes racistes. Trois policiers qui tabassent un producteur de musique dans son studio, des policiers violents lors du démantèlement d’un camp de migrants place de la République… autant de violences policières que l’on a pu voir grâce à des vidéos qui sont sorties ces derniers jours. Dans le même temps, l’Assemblée nationale vient de voter la loi sécurité globale, et notamment son article 24 qui risque de limiter la possibilité pour les journalistes et les citoyens de filmer les policiers.

Dans une entrevue au site charliehebdo.fr, Fabien Jobard donne son analyse de quelques cas récents d’abus policiers.