COSTE Dimitri

Fonctions / Titles

Doctorant contractuel en science politique sous la direction de Fabien Jobard

Coordonnées / Coordinates

Domaines de recherche / Fiel of research

  • Sociologie de la police / gendarmerie
  • Sociologie de la justice
  • Maintien de l’ordre
  • Institutions pénales

Formations / Academic training

2015-2016 Licence de Sociologie et d’Anthropologie (Université Paris-Descartes)
2016-2018 Master Pratique de l’Interdisciplinarité en Sciences Sociales (EHESS / ENS)

Objet de la thèse / Object of the dissertation

La judiciarisation du maintien de l'ordre

Le maintien de l’ordre connaît un processus de judiciarisation croissant. La thèse vise à comprendre 1) comment les dispositifs (législatifs, administratifs, policiers, judiciaires) préalables aux manifestations opèrent une gestion préventive des illégalismes protestataires, 2) comment s’articulent la mission administrative de gestion de l’ordre public et la poursuite pénale et 3) comment la chaîne pénale répond en pratique à la massification des flux de manifestants poursuivis.

Des éléments d’histoire du droit et de sociologie quantitative de l’activité judiciaire seront complétés par une partie ethnographique, qui prendra la forme d’une étude des conditions pratiques de traitement des dossiers par les officiers de police judiciaire, procureurs et juges.

Enseignements / Teachings

  • 2019-2020 TD « Méthodologie du travail universitaire » – L1 Sociologie, UVSQ (36h)

Communications

Séminaires / Seminars

 

Colloques et journées d'étude / Symposiums and study days

  • « Le serpent de mer de la judiciarisation dans le maintien de l’ordre. Etude sur l’utilisation de la vidéo par la Gendarmerie Mobile. »
  • Journée d’étude « Les frontières du maintien de l’ordre » (ANR Vioramil et projet FMSH « Nouvelles Conflictualités »), ENS Campus Jourdan, 27 mai 2019.

Intervention dans les médias / Media statements

 

Autres communications / Other statements

 

Informations complémentaires / Additional content

Mots-clés / Key-words: science politique police gendarmerie maintien de l’ordre manifestation justice