Les thèmes de recherche transverses

Les différents axes de recherche traités par le CESDIP sont la résultante de plusieurs thèmes transverses que voici :

 

1. Transformation des institutions pénales et des professions qui leur sont liées

Dans le cadre d’une interrogation sur les transformations de l’État, des politiques publiques et de leurs conséquences sur les professions, le CESDIP a ouvert de nombreux chantiers visant à cerner les modalités effectives de ces changements sur les institutions que sont la police et la Justice pénale. Leur caractère particulier au sein de l’État – monopole de la force légitime, pouvoir régalien de sanction – ne les a pas préservées de remises en cause managériales. Sous les effets de nombreuses réformes qui ont, de manière très publicisée – fin de la police de proximité – ou plus discrète – accélération de la procédure pénale – profondément changé (…)

En savoir plus


 

2. La quantification

 

L’une des plus anciennes traditions scientifiques du CESDIP est la quantification. Dans un double sens : contribution à la mesure des phénomènes criminels ou déviants ; contribution à l’interrogation sur les instruments et les politiques de mesure. On se souvient qu’à (…)

En savoir plus

3. Savoirs sur le crime et la déviance

Le CESDIP est pour ainsi dire le seul laboratoire de sociologie pénale en France, ce qui l’a depuis le départ amené à interroger la nature et les frontières de cette discipline et à interroger ses objets centraux : le crime et la déviance. À sa genèse, à la fin des années 1960 et (…)

En savoir plus