La ville criminogène

La ville est-elle elle même cause de criminalité ?

 

ville criminogène

 

Jusqu’à la seconde guerre mondiale, le sentiment d’insécurité était plutôt ressenti en campagne et dans les faubourgs, les villes étant fermées et protégées. Dans les villes, la violence est apparue souvent en liaison avec la formation de groupes de jeunes (les Apaches, les blousons noirs…).

Qu’est qui rend une ville plus sécure ? Y a-t-il une forme urbaine qui pourrait remédier à ce phénomène ? Comment trouver la bonne alchimie entre densité de population et mixité ? Qu’est-ce qui fait qu’un quartier même aisé peut être anxiogène au même titre que des lieux dégradés ? Pourquoi la vidéosurveillance ne résout pas ce problème d’insécurité ?

Telles sont les questions auxquelles répondent Christian MOUHANNA, sociologue et directeur du CESDIP, et Makan RAFATDJOU, architecte urbaniste.

Découvrez des éléments de réponses dans ce court-métrage du CNRS.

 

Voir le court-métrage