114 – En apesanteur ou entre deux feux ?

Les personnels d’encadrement des services de probation au prisme des recompositions pénitentiaires

Par Xavier de Larminat (mai 2014)

 

Cette recherche est née dans l’ébullition des réflexions engagées par les personnels de probation. Sans leur parole recueillie en entretien, leur temps passé à répondre à mon questionnaire et nos multiples discussions informelles par courrier électronique ou entre deux portes, ce travail n’aurait pas de sens. Au-delà de l’anonymat, qu’ils soient chaleureusement remerciés, quels que soient leur statut ou leur fonction, pour la contribution qu’ils ont apportée à ce projet.

Le lent travail d’élaboration et de maturation de ces analyses doit aussi beaucoup aux multiples échanges entretenus avec les chercheurs, de plus en plus nombreux, qui ont investi ces dernières années le champ de la probation. Hakim Bellebna, Emilie Dubourg et Juliette Soissons figurent ici en première ligne, pour la dynamique fertile et joyeuse dans laquelle nous poursuivons depuis plusieurs années nos travaux respectifs. De consensus en dissensus, les travaux se développent et se diversifient pour nourrir la réflexion sur une base empirique, au-delà des chapelles et des monopoles théoriques. Puisse cette recherche apporter sa pierre à l’édifice.

 

Télécharger le dossier