LOPEZ Laurent

Fonctions

  •  Chercheur associé au CESDIP. 
  •  Détaché au CNRS entre 2006 et 2008 au Centre George Chevrier à Dijon (UMR 5605).

Coordonnées

  • Courriel : laurentlopez8
  • Téléphone : 01.34.52.17.00 
  • Télécopie : 01.34.52.17.17

Domaines de recherche

  •  Relations entre policiers et gendarmes en matière de police judiciaire et de maintien de l’ordre sous la Troisième République (1878-1914)

Enseignements

  •  Professeur d’histoire et de géographie dans l’enseignement secondaire.

Publications majeures

Ouvrages et direction d’ouvrages

  • La guerre des polices n’a pas eu lieu. Gendarmes et policiers, co-acteurs de la sécurité publique sous la Troisième République (1870-1914), Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, collection “Mondes Contemporains”, 2014, 512 p. ISBN 978-2-84050-932-5, 24 €. Parution le 20 juin 2014.

Articles à comité de lecture

Articles et chapitres d’ouvrages (sélections)

  • Terrorisme, banditisme, récidive… Genèse de la question d’une coopération policière européenne. France, Belgique, Luxembourg et Suisse, fin 19e – début 20e siècle, in Campion Jonas (dir.), Organiser, innover, agir. Réformer et adapter les polices en Belgique (18e-21e siècles), 2017, Louvain-la-Neuve, UCL/Presses universitaires de Louvain, 49-65.
  • Magistrats, policiers et gendarmes en France à la Belle Époque : enquête sur les relations entre les acteurs de l’enquête de police judiciaire, in Jean-Claude Farcy, Dominique Kalifa et Jean-Noël Luc (dir.), L’enquête judiciaire en Europe au XIXe siècle, 2007, Paris, Créaphis, 127-136.
  • L’application de la loi hors les tribunaux : les gendarmes et les policiers, leges animatae de la République (1870-1914) ?, in Benoît Garnot (dir.), Normes juridiques et pratiques judiciaires du Moyen Age à l’époque contemporaine, 2007, Dijon, EUD, coll. « Sociétés », 285-294.
  • Commissaires de police et officiers de gendarmerie à la fin du XIXe siècle : pratiques professionnelles et représentations, in Dominique Kalifa et Pierre Karila-Cohen (dir.), Le commissaire de police au XIXe siècle, 2008, Paris, Publications de La Sorbonne, coll. « Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles », 139-154.
  • Être mobile : circulation d’une épithète entre gendarmerie et police (1871-1914), in Jean-Marc Berlière, Catherine Denys, Dominique Kalifa et Vincent Milliot (dir.), Être policier : les métiers de police(s) en Europe, XVIIIe-XXe siècles, 2008, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 439-452.
  • Le canton entre 1870 et 1914, territoire de redéfinition des rapports entre gendarmes et policiers, in Yann Lagadec, Jean Le Bihan et Jean-François Tanguy (dir.), Le canton, un territoire du quotidien ?, 2009, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Histoire », 159-170.
  • Gendarmes, 11e brigade mobile et police judiciaire durant l’entre-deux-guerres, in Jean-Noël Luc (dir.), Soldats de la loi. La gendarmerie au XXe siècle, 2010, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, Paris, 121-133 (ouvrage récompensé du Prix des Experts du ministère de la Défense 2011, catégorie « Histoire »).
  • Alphonse Bertillon dans l’ombre des récidivistes et le bertillonage dans l’œil des forces de l’ordre à la Belle Époque, in Pierre Piazza (dir.), Aux origines de la police scientifique. Alphonse bertillon, précurseur de la science du crime, 2011, Paris, Karthala, 94-113.

Comptes rendus de lectures

  • Sociétés & Représentations, 2003, 16, Figures de gendarmes, 333-335. KALIFA Dominique, Naissance de la police privée. Détectives et agences de recherche en France, 1832-1942, Paris, Plon, coll. "Civilisations & Mentalités", 2000, 334 p.
  • Revue d’Histoire du XIXe Siècle, 2005, 31, 2, 148-153. LIGNEREUX Aurélien, Gendarmes et policiers dans la France de Napoléon. Le duel Moncey-Fouché, préf. de Jean Tulard, Maisons-Alfort, Service historique de la Gendarmerie nationale, coll. "Études", 2002, 275 p. (Prix littéraire de la gendarmerie).
  • Histoire, Économie, Sociétés, 2006, 1, 155-156. LUC Jean-Noël (dir.), Histoire de la Maréchaussée et de la Gendarmerie. Guide de recherche, préf. du général Guy Parayre, Maisons-Alfort, Service historique de la Gendarmerie nationale, 2005, 1105 p. et HOUTE Arnaud-Dominique, Le métier de gendarme au XIXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. "Histoire", 2010, 319 p. et ill., 2011/2, p. 123-124.
  • Histoire et Mesure, 2007, XXII, 1, 187-192. VESENTINI Frédéric, Pratiques pénales et structures sociales. L’État belge et la répression du crime en temps de crise économique (1840-1860), Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, Presses universitaires de l’UCL, coll. "Temps et Espaces", n° 4, 2006, 366 p.
  • Crime, Histoire & Sociétés, 2007, 11, 1, 133-138. MILLIOT Vincent (dir.), Les Mémoires policiers, 1750-1850. Écriture et pratiques policières du Siècle des Lumières au Second Empire, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. "Histoire", 2006, 415 p.
  • Crime, Histoire & Sociétés, 2008, 12, 1, 137-140. NOIRIEL Gérard (dir.), L’identification. Genèse d’un travail d’État, Paris, Belin, coll. "Socio-histoires", 2007, 271 p.
  • Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, 2008, 98, 3. FOREST Thierry, La gendarmerie mobile à l’épreuve de mai 1968, Vincennes, Service historique de la Défense, 2007, 249 p. (Prix littéraire de la gendarmerie).
  • Genèses. Sciences Sociales et Histoire, 2009, 75, 162-164. LIGNEREUX Aurélien, La France rébellionnaire. Les résistances à la gendarmerie (1800-1859), Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2008, 365 p.
  • Genèses. Sciences Sociales et Histoire, 2009, 76, 166-168. MONJARDET Dominique, Notes inédites sur les choses policières, 1999-2006, suivi de Le sociologue, la politique et la police, sous la dir. d’Antoinette Chauvenet et Frédéric Ocqueteau, préf. de Pierre Joxe, Paris, La Découverte, coll. Textes à l’appui / Sociologie, 2008, 298 p.
  • Genèses. Sciences Sociales et Histoire, 2010, 80, 163-165. CARDONI Fabien, La garde républicaine d’une République à l’autre (1848-1871), Rennes, Presses universitaires de Rennes & Service historique de la Défense, coll. Histoire, 2008, 336 p.

Thèse

La guerre des polices n’a pas eu lieu. Gendarmes et policiers, coacteurs de la sécurité publique (1870-1914)

Résumé :  Cette thèse vise à étudier les rapports professionnels noués par les policiers et les gendarmes en matière de police judiciaire et du maintien de l’ordre durant la période 1870-1914, dans l’ensemble de la France, y compris le département de la Seine. Les relations envisagées concernent donc les policiers de la Sûreté générale – police spéciale des chemins de fer et brigades mobiles de police judiciaire, ainsi que les policiers municipaux – notamment ceux de la préfecture de police à Paris – avec les gendarmes des brigades départementales – dont ceux de la compagnie de la Seine – ainsi que les gardes républicains.

La compréhension de ces relations – en termes de complémentarité ou de rivalité – passe par la mise en perspective des profils sociaux des gendarmes et des policiers observés pour tenter d’analyser les éléments individuels qui peuvent influencer leurs relations professionnelles. La description des pratiques entre policiers et gendarmes implique de remonter aux représentations mutuelles traversant leurs institutions respectives. Les représentations des gendarmes sur la police et les policiers, et réciproquement, doivent permettre d’apporter des éléments d’explication de la coopération réussie ou, au contraire, de l’échec des relations nouées sur le terrain en matière de police judiciaire ou de maintien de l’ordre. Ces représentations sont, notamment, tirées de la lecture des policiers mémorialistes ou des gendarmes pamphlétaires s’exprimant dans leurs presses corporatives respectives.

Directeur : Jean-Noël LUC
Co-directeur : Jean-Marc BERLIÈRE (Université de Bourgogne)
Date de soutenance : 26 juin 2012

Communications

Colloques & Journées d’études

  • Gendarmes, policiers mobiles et police judiciaire dans la circonscription de la 11e Brigade mobile durant l’entre-deux-guerres, colloque internationalGendarmerie et gendarmes au XXe siècle, organisé par Jean-Noël Luc, avec le concours du Centre d’histoire du XIXe siècle (Paris I-Paris IV) et du Service historique de la gendarmerie nationale, Sorbonne, 13-14 juin 2003.
  • Magistrats, policiers et gendarmes en France à la Belle Époque : enquête sur les relations entre les acteurs de l’enquête de police judiciaire, Les enquêtes judiciaires au XIXe siècle (1801-1914), colloque international organisé par Jean-Claude Farcy, Dominique Kalifa et Jean-Noël Luc, avec le concours du Centre d’histoire du XIXe siècle (Paris I-Paris IV) et le Centre Georges Chevrier (UMR 5605 CNRS – Université de Bourgogne), Sorbonne, 19-20-21 mai 2005.
  • Commissaires de police et officiers de gendarmerie : regards croisés (1870-1914), Le Commissaire de police au XIXe siècle, journée d’étude internationale organisée par Dominique Kalifa et Pierre Karila-Cohen, avec le concours du Centre d’Histoire du XIXe siècle (Paris I-Paris IV), Université Paris I, 24 septembre 2005.
  • La police judiciaire en débat : les effets contradictoires de l’affaire Bonnot sur les polices et la gendarmerie, Dire le monde social. Les sociologues face aux discours politiques, économiques et médiatiques, 2e congrès de l’Association française de sociologie, RT n° 3 Normes, déviances et réactions sociales, dirigé par Laurent Mucchielli, session 4, Bordeaux, 5-8 septembre 2006.
  • Le canton, espace de redéfinition des relations entre gendarmes et policiers (1875-1914), Le canton dans la France contemporaine, colloque international organisé par Yann Lagadec, Jean Le Bihan et Jean-François Tanguy, Université Rennes 2, 20-22 septembre 2006.
  • Policiers, gendarmes et application de la loi sous la Troisième République (1875-1914), colloque international Normes juridiques et pratiques judiciaires du Moyen Age à l’époque contemporaine, organisé par Benoît Garnot, avec le concours du Centre G. Chevrier, Université de Bourgogne, Dijon, 5-6 octobre 2006.
  • De la gendarmerie mobile à la police mobile : circulation d’une épithète au sein de l’appareil policier français (1875-1914), Être policier : les métiers de police(s) en Europe, XVIIIe-XXe siècles, colloque international organisé par le CRHQ / UMR 6583 (Université de Caen), le CESDIP-CNRS / UMR 2190, le GERN-GDR / CNRS, le Centre d’histoire du XIXe siècle / EA 3550 (Université de Paris 1-Paris 4), l’IRHIS (Université de Lille 3), Caen, 15-17 mars 2007.
  • Les relations entre policiers et gendarmes sous la Troisième République : une histoire sans traces ?, Crimes, enquêtes et régulation sociale dans la France du XIXe siècle, Interlabo du GERN, présentation des travaux du Centre d’histoire du XIXe siècle, animée par Dominique Kalifa et Jean-Noël Luc, Paris, Université Paris I, 12 octobre 2007.
  • L’union sacrée des forces de l’ordre contre la Bande à Bonnot, conférence aux Rendez-vous de l’Histoire, Blois, 15 octobre 2010.
  • Les policiers et les gendarmes ont-ils affaire aux mêmes voleurs ?, journée d’étude Mort aux voleurs, Discours sur le vol dans la France du long XIXe siècle, organisée par le Centre d’Histoire du XIXe siècle, 8 avril 2011.

Séminaires

  • Représentations et pratiques des relations entre policiers et gendarmes en matière de police judiciaire et de maintien de l’ordre durant la Troisième République (1870-1914), conférence au séminaire des doctorants du CESDIP, CESDIP, 1er juin 2005.
  • Haro sur Bonnot, sus aux anarchos ! La mise à l’épreuve du système policier de la fin du XIXe siècle à 1914. Policiers, gendarmes et anarchistes en République, conférence au séminaire Gendarmerie, identité nationale, sécurité intérieure et Défense XVIIIe-XXe siècles, Université Paris IV-Sorbonne, dirigé par Jean-Noël Luc et Jacques Frémeaux, Sorbonne, 21 février 2006.
  • Avant les boucliers en plexiglas et les gaz lacrymogènes : gendarmes et policiers, acteurs du maintien de l’ordre sous la Troisième République, 1870-1914, conférence au séminaire Gendarmerie, identité nationale, sécurité intérieure et Défense XVIIIe-XXe siècles, Université Paris IV-Sorbonne, dirigé par Jean-Noël Luc et Jacques Frémeaux, Sorbonne, 9 janvier 2007.
  • L’évolution du maintien de l’ordre au XIXe siècle. L’ordre public sans brutalité ? Idéal, représentations et pratique plurielle, table-ronde organisée dans le cadre du séminaire Gendarmerie, identité nationale, sécurité intérieure et Défense XVIIIe-XXe siècles, Université Paris IV-Sorbonne, dirigé par Jean-Noël Luc et Jacques Frémeaux, Sorbonne, 15 mai 2007.
  • Genèse et essor des brigades mobiles de police judiciaire : de la gestation difficile à la crise d’adolescence surmontée (1887-1914), conférence au séminaireGendarmerie, identité nationale, sécurité intérieure et Défense XVIIIe-XXe siècles, Université Paris IV-Sorbonne, dirigé par Jean-Noël Luc et Jacques Frémeaux, Sorbonne, 19 février 2008.
  • Les policiers et les gendarmes en France (1870-1914) : une histoire sans relations, des relations sans histoires, Université de Neuchâtel (CH), 27 février 2009.
  • « Faire du chiffre » policier à bon compte : les nomades, ennemis communs des forces de l’ordre françaises à la fin du XIXe siècle, conférence au séminaireGendarmerie, identité nationale, sécurité intérieure et Défense XVIIIe-XXe siècles, Université Paris IV-Sorbonne, dirigé par Jean-Noël Luc et Jacques Frémeaux, Sorbonne, 26 février 2010.
  • Quand la « guerre des polices » n’existait pas. L’Union sacrée des forces de police judiciaire contre la « Bande à Bonnot » à la fin de la Belle Époque, conférence au séminaire Gendarmerie, identité nationale, sécurité intérieure et Défense XVIIIe-XXe siècles, Université Paris IV-Sorbonne, dirigé par Jean-Noël Luc et Jacques Frémeaux, Sorbonne, 20 avril 2010.
  • RECLUS Élisée, L’anarchie. Nouvelle édition augmentée. Suivi de « Et maintenant ? » par Isabelle Pivert, Paris, Editions du Sextant, coll. « Les increvables », 2011.
  • LAVIGNETTE Frédéric, Histoires d’une vengeance. L’affaire Liabeuf, Lectures, Les comptes rendus, 2011.
  • BERLIÈRE Jean-Marc, LÉVY René, Histoire des polices en France. De l’Ancien régime à nos jours, Paris, Nouveau Monde éd., 2011, 767 p.

Conférences

  • Doctoriales 2010 du Centre d’Histoire du XIXe Siècle, Les policiers et les gendarmes en France (1870-1914) : une histoire sans relations car des relations sans histoires.
  • Rendez-vous de l’Histoire, Blois, 15 octobre 2010, Quand la « guerre des polices » n’existait pas. L’Union sacrée des forces de police judiciaire contre la « Bande à Bonnot » à la fin de la Belle Époque.
  • Colloque organisé par le MRAP, Un siècle de fichage : des nomades aux Roms, 5 février 2011, Mairie 2e arrondissement de Paris, « Policiers mobiles contre nomades : les nomades, une population commode pour ’faire du chiffre’ policier au XIXe siècle… déjà ».
  • Table-ronde sur le thème Les forces de l’ordre face et avec les fichiers, organisée aux Archives nationales, le 8 décembre 2011, avec Arnaud-Dominique Houte et Frédéric Ocqueteau, dans le cadre de l’exposition « Fichés ».

Valorisations médiatiques

  • Participation à l’émission La Fabrique de l’Histoire, France Culture, 20 mai 2005.
  • Participation à l’exposition Scandales ! Presse et affaires sous la IIIe République avant 1914, Rendez-vous de l’Histoire, Blois, 4 octobre-4 novembre 2007.