Tag Archive for violence

Ciné-débat Amarildo : projections du sud global (3)

Pour cette troisième séance du ciné-débat Amarildo, à l’ENS, la projection du film « Branco sai, preto fiça » (Adirely Queriós, 2014) sera suivit d’un débat mené par Erika Campelo (Autres Brésils) et Érico Araújo Lima (UFF/Paris 3). Ce ciné-débat est réalisé dans le…

Ciné-débat Amarildo : projections du sud global

L’incarcération au Brésil et la production de l’insoutenable Pour cette seconde séance du ciné-débat Amarildo, à l’ENS, la projection du film « Sans Peine/Sem Pena » (Eugenio Puppo, 2014) sera suivit d’un débat mené par Dominique Duprez (CESDIP/CNRS) et le Groupement Etudiant National d’Enseignement aux…

Séminaire du CESDIP

Laurent Bonelli est maître de conférences en science politique à l’université de Paris Nanterre et membre de l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP, UMR CNRS 7220). Il est co-rédacteur en chef de la revue Cultures & Conflits et Associate Editor…

Ciné-débat Amarildo : projections du sud global

Pour cette séance d’ouverture du ciné-débat Amarildo, à l’ENS, la projection du film « Nouvelles d’une guerre particulière » (« Notícias de uma guerra particular ») sera suivit d’un débat mené par Paulo Sérgio Pinheiro (Universidade de São Paulo – USP) et René Lévy (CESDIP/GERN), sous…

Séminaire du CESDIP

La cruauté comme objet sociologique : terrains brésiliens César Barreira est sociologue, professeur titulaire à l’Université Fédérale du Ceará (Fortaleza, Brésil), directeur du LEV (Laboratório de Estudos da Violência). Ses recherches récentes portent sur les questions de sécurité publique et…

Après les attentats

Patrice Bourdelais, directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, revient sur les abondantes recherches déjà réalisées dans le domaine et expose les mesures à prendre d’urgence. Voir l’entretien sur le site lejournal.cnrs.fr

La ville criminogène

La ville est-elle elle même cause de criminalité ?     Jusqu’à la seconde guerre mondiale, le sentiment d’insécurité était plutôt ressenti en campagne et dans les faubourgs, les villes étant fermées et protégées. Dans les villes, la violence est apparue…