La soutenance du rapport de l’expert ou « l’art de la mise en discours »

Par Jennifer BOIROT, sous la direction de Karine Favro, Madeleine Lobé-Lobas, Jean-Paul Markus, dans L’expert dans tous ses états. A la recherche d’une déontologie de l’expert. 2016, pp. 275-278.

 

La soutenance du rapport de l’expert ou « l’art de la mise en discours »

L’enceinte judiciaire comme «la vie sociale est un théâtre, mais un théâtre particulièrement dangereux » pour l’expert qui « court de grands risques. Celui, d’abord, de perdre la face » (Goffman). Sa crédibilité et sa légitimité sont en jeu. Qu’il s’agisse d’établir un lien de causalité, d’évaluer un préjudice subi ou à venir, ou de rendre un avis consultatif, l’oralité fait partie intégrante de la mission du praticien (expert judiciaire, expert amiable ou expert à la décision). Les parties et le juge attendent une vérité scientifique, la prestation de l’expert aura valeur de test pour ce dernier.

 

 

Autres publications des membres du CESDIP