Médecins légistes et policiers face aux expertises médico-légales des victimes de violences sexuelles

Par Océane Pérona. Déviance et Société, Vol.42 n°3, septembre 2017, pp. 425-443.

 

Déviance et Société : Médecins légistes et policiers face aux expertises médico-légales des victimes de violences sexuelles

Cet article s’intéresse aux expertises médico­lé­gales des victimes de violences sexuelles et aux rela­tions entre les policiers demandeurs de ces rapports et les médecins légistes qui les rédigent. Notre analyse distingue deux situations : celles où le certificat médical fait état de constats de lésion, et celles où le certificat ne constate aucune lésion physique. Cette dernière situation met à l’épreuve les rapports entre policiers et médecins légistes, et montre que chacun des deux groupes profes­sionnels entretient des rapports différents à la victime.

 

This paper questions forensic reports of victims of sexual violence and the relations between police officers, who ask for those reports, and the forensic doctors who write them. The analysis distinguishes two cases: when the report mentions the existence of lesions, and when it doesn’t. This last case might disrupt the relations between forensic doctors and police officers, and highlights the existence of two different ways of seeing the victim among those two occupational groups.

 

Autres publications des membres du CESDIP