L’évolution des homicides depuis les années 1970 : analyse statistique et tendance générale

par Laurent MUCCHIELLI – septembre 2008

 

Sociologue, directeur de recherches au CNRS et directeur du CESDIP, Laurent MUCCHIELLI travaille notamment sur les violences interpersonnelles. Il a récemment publié : « Une société plus violente ? Analyse socio-historique des violences interpersonnelles en France, des années 1970 à nos jours », Déviance et Société, 2008, 2, 115-146.

 

Depuis plusieurs décennies, les historiens tiennent l’évolution du taux d’homicide pour un des rares indicateurs crédibles de l’évolution des violences interpersonnelles dans les sociétés européennes. Et leurs travaux ont mis en évidence le déclin historique de cette violence physique depuis la fin du Moyen Âge1. Mais qu’en est-il de nos jours ? Alors que s’est banalisée l’idée d’un « retour de la violence », le nombre d’homicides perpétrés chaque année en France baisse en réalité depuis le milieu des années 1980. Pour bien établir ce fait, une analyse minutieuse des trois différents types de sources statistiques disponibles est nécessaire.

 

1MUCHEMBLED R., 2008, Une histoire de la violence, de la fin du Moyen Âge à nos jours, Paris, Seuil ; SPIERENBURG P.C., 2008, A History of Murder. Personal Violence in Europe from the Middle Ages to the Present, Cambridge, Polity Press.

 

Télécharger le bulletin