Recomposition des organisations policières

Le CESDIP regroupe aujourd’hui la plus forte concentration française de chercheurs travaillant sur les questions policières. L’axe « Recomposition des organisations policières » constitue donc un ensemble important de recherches, avec une forte diversité des démarches et des niveaux d’analyse : sociologie, science politique, histoire, démographie. Outre les recherches portant sur la France, le CESDIP produit également un volume substantiel de travaux comparatifs ou portant sur des pays étrangers. Pour la commodité de l’exposé, nous présenterons successivement les recherches à caractère historique, de tradition nombreux au CESDIP, puis les recherches à caractère sociologique.

De leur côté, les recherches sur l’histoire des technologies policières ont connu un tel développement ces dernières années qu’elles font l’objet d’une présentation spécifique dans ce rapport (axe « Surveillance et technologie »). De même, les travaux sur les politiques partenariales incluant la police font également l’objet d’un développement spécifique (axe « Territoire, partenariat, régulation »), et ceux sur le rapport des policiers aux minorités, et inversement (axe « Minorités et discriminations »).

 

Histoire de la police et de la gendarmerie

Sociologie de la police