La prévention de l’absentéisme et du décrochage scolaire : l’école en tensions

par Étienne DOUAT, Maryse ESTERLE – mars 2010

 

Maryse ESTERLE est enseignante chercheure à l’Université d’Artois (école interne IUFM) et membre du CESDIP. Étienne DOUAT est enseignant chercheur à l’Université de Poitiers (GRESCO [>1]) et chercheur associé au CESDIP dans le cadre de cette recherche. Ils rendent compte ici de la démarche et des principaux résultats d’une recherche-action dans des établissements scolaires de l’Académie de Paris, autour de la prévention de l’absentéisme et du décrochage scolaire [>2].

 

Dans le courant de l’année 2006-2007, nous avons formé le projet d’une recherche-action sur la prévention de l’absentéisme et du décrochage scolaire. Sous l’égide de l’Académie de Paris, le projet a été mené avec les établissements scolaires parisiens particulièrement touchés, qui voulaient bien se prêter à la recherche-action. Ces lycées (généraux et professionnels) et collèges connaissent depuis plusieurs années des absences récurrentes d’élèves et des arrêts d’études sans diplôme. Une partie d’entre eux a déjà mis en place des dispositifs de prévention ou de remédiation. Le choix de la recherche action s’est fait sur la demande des commanditaires qui souhaitaient intégrer le plus possible les personnels scolaires des établissements au travail des chercheurs. Il s’agit plutôt ici d’un dispositif de type participatif permettant d’associer les acteurs au travail des chercheurs, et, partant, de créer les conditions d’une meilleure prise en compte des résultats par la communauté étudiée.

 

(1) Groupe de Recherches et d’Études Sociologiques de Centre Ouest

(2) ESTERLE M., DOUAT É., 2007-2009, Recherche-action autour de la lutte contre l’absentéisme et le décrochage scolaire et pour le renforcement de l’assiduité des élèves, Paris, Académie de Paris, GIP- FCIP, FSE.

 

Télécharger le bulletin