Gouvernement et Action Publique

Comprendre et analyser les transformations de l’État

gouv_actionLa revue Gouvernement et Action Publique s’intéresse aux activités de gouvernement au sens large : les transformations des États, des exécutifs et des administrations, les formes multiples d’organisation et de fonctionnement des démocraties et la conduite de l’action publique. À travers des analyses portant sur des acteurs multiples (États, collectivités locales, Union européenne, organisations internationales, ONG, groupes d’intérêt…), elle entend aborder les enjeux de direction, d’administration, de régulation, de contrôle, de production et de distribution de biens collectifs et de participation des citoyens. Le projet intellectuel de la revue Gouvernement et action publique est de tenir ensemble et de faire jouer les unes avec les autres des approches trop souvent autonomisées : analyse des politiques publiques, sociologie de l’État, science administrative, sociologie des élites, des partis, des institutions, des savoirs… Principalement ancrée en science politique, la revue se tourne résolument vers les autres disciplines des sciences sociales (sociologie, histoire, économie politique, etc.). Conçue comme un lieu de rencontres, ne se revendiquant d’aucune école, elle a pour ambition de contribuer aux débats théoriques, à l’approfondissement méthodologique et à l’accumulation empirique autour d’un objet commun : l’action des gouvernements et leurs effets.

 

comité de rédaction :

  • Frank Baumgartner, University of North Carolina at Chapell Hill (États-Unis)
  • Daniel Benamouzig, CSO/CNRS/Sciences-Po
  • Philippe Bezes, CERSA/CNRS/Université Paris 2 (co-rédacteur en chef)
  • Émilie Biland, Université Laval (Canada) / Centre Maurice Halbwachs
  • Pepper Culpepper, Institut universitaire européen (Italie)
  • Nicolas Delalande, Centre d’histoire/Sciences-Po
  • Julie Gervais, CESSP/Université Paris 1
  • Charlotte Halpern, FNSP/PACTE/Sciences-Po Grenoble (co-responsable de la rubrique « Lectures »)
  • Patrick Hassenteufel, CESDIP/Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (co-rédacteur en chef)
  • Virginie Guiraudon, CEE/CNRS/Sciences-Po
  • Jacques de Maillard, CESDIP/Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Ioannis Papadopoulos, Université de Lausanne (Suisse)
  • Frédéric Pierru, CERAPS/CNRS/Université Lille 2
  • Pauline Ravinet, CERAPS/ Université Lille 2 (co-responsable de la rubrique « Lectures »)
  • Jay Rowell, PRISME/CNRS/Université de Strasbourg Denis Saint-Martin, Université de Montréal (Canada)
  • Andy Smith, Centre Émile Durkheim/FNSP/Sciences-Po Bordeaux
  • Marc Smyrl, CEPEL Université Montpellier 1 et University of Denver (États-Unis)
  • Vincent Spenlehauer, École des Ponts Paris Tech (co-responsable de la rubrique « Lectures »)
  • Bénédicte Zimmerman, CRIA/EHESS

 

Comité scientifique :

  • Marc Olivier Baruch (École des hautes études en sciences sociales, EHESS)
  • Frank Dobbin (Harvard University, États-Unis)
  • Margarita Estevez-Abe (Maxwell School de l’Université de Syracuse, États-Unis)
  • Maurizio Ferrera (Université de Milan, Italie)
  • Brigitte Gaïti (Université Paris 1) Peter Hall (Harvard University, États-Unis)
  • Olivier Ihl (Sciences-Po Grenoble)
  • Jane Jenson (Université de Montréal, Canada)
  • Per Laegreid (Université de Bergen, Norvège)
  • Pierre Lascoumes (Sciences-Po, CNRS)
  • Patrick Le Galès (Sciences-Po, CNRS)
  • Philip Manow (Université de Brême, Allemagne)
  • Christine Musselin (Sciences-Po, CNRS)
  • Olivier Nay (Université Lille 2)
  • Edward Page (London School of Economics and Political Science, Royaume-Uni)
  • Gilles Pollet (Sciences-Po Lyon)
  • Yves Surel (Université Paris 2)
  • Kathleen Thelen (Massachusetts Institute of Technology, États-Unis)
  • Frédéric Varone (Université de Genève, Suisse)

Site internet de la revue