Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Section thématique n°64 du Congrès de l’AFSP

10 juillet : 13 h 30 - 17 h 30

Les victimes au tribunal : du témoignage à la preuve judiciaire - Section thématique n°26 du congrès de l'AFSPLe 14ème Congrès de l’AFSP se déroulera du 10 au 12 juillet 2017 à la Faculté de Droit et de Science politique de l’Université de Montpellier. Pour la première fois de son histoire, l’Association organisera son Congrès national dans l’une des villes les plus importantes de l’axe méditerranéen. Ce nouveau rendez-vous de la science politique française se déroulera en partenariat avec la Faculté de Droit et de Science politique de l’Université de Montpellier, le CEPEL et le CIRAD. Par son ampleur (près de 1000 congressistes sont attendus), ce Congrès permettra de mettre à l’honneur l’un des pôles les plus dynamiques de la science politique française en région. Il renforcera également la structuration future des recherches entre les différents pôles scientifiques de la discipline.

Ce Congrès sera structuré autour de trois séries d’activités distinctes :

  • Des Sections thématiques (76 ST) de 4 heures chacune, qui visent à permettre de représenter dans toute sa diversité thématique, générationnelle et disciplinaire l’état des travaux de science politique aujourd’hui en France. L’ensemble de ces ST permettra la discussion approfondie de quelques 600 rapports préalablement publiés en ligne sur le site du Congrès.
  • Une Conférence plénière (CP) de 2 heures permettant de traiter de concert avec le CEPEL et le CIRAD de la problématique des effets politiques du changement climatique. Basée sur une série d’interventions françaises ou étrangères, cette CP fera l’objet d’un débat visant à mettre en perspective comparée cette question centrale tant dans les pays du Nord que dans les pays du Sud.
  • Plusieurs Ateliers disciplinaires (AD) d’1h30 qui permettront de débattre collectivement de thématiques associées aux divers métiers des politistes aujourd’hui.

Télécharger le programme du Congrès

 

Section thématique n°64 : « Les victimes au tribunal : du témoignage à la preuve judiciaire »

Cette section thématique, organisée par Milena Jakšić (ISP – CNRS) et Nadege Ragaru (CERI – CNRS), interroge la manière dont le témoignage des victimes s’articule à la preuve judiciaire pour produire la décision pénale. Elle s’inscrit dans le cadre des réflexions menées au sein du programme de recherche ProsCrim (ANR-13-FRAL-0014-01) coordonnée par Mathilde Darley (CNRS / CESDIP). Les communications proposées dans le cadre de la Section thématique ont en commun d’être fondées sur des enquêtes portant sur une diversité de formes d’articulation entre victimité et justice, qui concernent aussi bien les victimes de violences sexuelles que des violences armées. Y sont par ailleurs reflétées des sensibilités disciplinaires plurielles (science politique, sociologie, histoire, anthropologie).

Nous assistons depuis quelques années à un foisonnement de recherches sur la condition de victime, stimulantes aussi bien par les questions théoriques qu’elles soulèvent que par les terrains ethnographiques qu’elles mobilisent. Les victimes y sont avant tout saisies lorsqu’elles se mobilisent (Lefranc & Mathieu, 2009 ; Latté, 2012), se constituent en collectif, s’érigent en expertes de leur propre cause ou encore formulent des demandes de réparation (Barbot & Dodier, 2009). Loin d’y voir une simple « « mode » péjorativement qualifiée de « victimisation » » (Fassin & Rechtman, 2009 : 229) certains auteurs décèlent au contraire dans cette montée des claims of suffering (Amato, 1990) une nouvelle modalité de gouvernement du politique (Fassin & Rechtman, Ibid.). La souffrance devient cause, une « cause qui parle » (Collovald & Gaïti, 1991), suscite l’indignation et emporte l’adhésion. La traduction de cette souffrance en droit (Barbot & Dodier, 2011) est néanmoins à l’origine de nombreuses controverses, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du prétoire, qui ont également retenu l’attention des chercheurs. Certaines affaires deviennent des causes, d’autres au contraire ne parviennent jamais à passer du cas singulier à l’engagement collectif (Boltanski & Claverie & Offenstadt & Van Damme, 2007). Tout aussi riches sont, par ailleurs, les recherches ayant abordé la question de la victime à travers les pratiques de catégorisation et d’étiquetage, ou encore la production d’expertises. Au-delà de leurs différences, l’ensemble de ces travaux a souligné que la parole de la victime est, quant à elle, toujours frappée d’un soupçon d’inauthenticité. Se pose dès lors la question de savoir comment le témoignage des victimes s’articule à la preuve judiciaire pour produire la décision pénale.

Se situant dans le sillage de cette littérature, l’objectif de la présente Section thématique est précisément de revenir sur ces enjeux en centrant l’attention sur une configuration et un espace spécifiques : les victimes au tribunal. Ce faisant, il ne s’agit ni de postuler qu’une telle enquête interdise toute sortie du prétoire, encore moins que l’horizon temporel se limite au temps du procès : le cadre temporel que nous souhaitons saisir embrasse les places occupées par les victimes en amont, pendant, et en aval du processus judiciaire. Cette entrée devrait permettre d’affiner notre saisie de la mise en récit, des jeux entre acteurs et de l’établissement de la preuve.

Quatre axes ont été privilégiés :

  1. Rapport entre preuves matérielles et preuves testimoniales
  2. Parler au nom de, et champs d’expertise en concurrence. ONG et enquêtes judiciaires
  3. La bonne victime est-elle une victime morte ?
  4. Victimes à vie ? Des temporalités de la victimité

Page web de la section thématique

Télécharger le programme des 76 Sections thématiques

 

Participer au Congrès

Tous les participants au Congrès 2017 doivent obligatoirement être inscrits et renvoyer un formulaire d’inscription (quelque soit leur mode ou montant de paiement), qu’ils soient intervenants, responsables, présidents de séances, discutants ou visiteurs. Vous pourrez au moment de votre inscription sélectionner les Sections Thématiques auxquelles vous souhaitez participer.

  • Les membres des associations nationales francophones du C5P bénéficient par analogie du même tarif que les membres de l’AFSP pour l’inscription au congrès.
  • Nous vous invitons à profiter de la réduction des frais d’inscription en retournant le formulaire avant le 30 avril 2017.
  • Vous pouvez aussi devenir membre de l’AFSP en 2017 et bénéficier ainsi des tarifs préférentiels d’inscription au congrès.

 

Télécharger le formulaire d’inscription au Congrès

Site du Congrès

Détails

Date :
10 juillet
Heure :
13 h 30 - 17 h 30
Étiquettes Évènement :
, , , , , , ,
Site Web :
http://www.afsp.info/congres/congres-2017/sessions/sections-thematiques/st64/

Organisateur

Mathilde DARLEY
Téléphone :
01 34 52 17 19
E-mail :
mathilde.darley@cesdip.fr
Site Web :
http://www.cesdip.fr/annuaire/darley-mathilde/

Lieu

Faculté de Droit et Science politique, Montpellier
39 Rue de l'Université
Montpellier, 34060 France
+ Google Map
Site Web :
http://droit.edu.umontpellier.fr/