Chargement Évènements

« Tous les Évènements

INTERLABO du GERN

2 mars : 8 h 30 - 17 h 30

Evaluation opérationnelle, stratégique et politique de l’ADN en justice pénale – Restitution des résultats du projet de recherche Be-Gen

Interlabo du GERN - Projet Be-Gen

Ce séminaire s’inscrit dans la dernière étape de la recherche Be-Gen. Typiquement dans l’esprit des INTERLABO du GERN, cette journée propose une première restitution des résultats de la recherche en cours à un moment clé consistant à disposer des premières conclusions du projet Be-Gen, quelques mois avant sa finalisation.

Cette journée d’INTERLABO bénéficie du soutien financier du GERN, de l’INCC et du projet Be-Gen (programme BRAIN – projet Belspo n° BR/132/A4/Be-Gen). Elle est co-organisée par :

  • Bertrand Renard (Institut National de Criminalistique et de Criminologie – Belgique)
  • Tom Vander Beken (Universiteit Gent – Belgique)
  • Paul De Hert (Vrije Universiteit Brussel – Belgique).

 

Le Projet Be-Gen (Understanding the operational, strategic, and political implications of the National Genetic Database http://nicc.fgov.be/Be-Gen) est un projet de 4 années financé par Belspo (politique scientifique belge) dans la cadre du programme BRAIN (Belgian Research Action through Interdisciplinary Networks). Ce projet de 4 ans, entamé en 2014 par l’Universiteit Gent, la Vrije Universiteit Brussel et l’INCC, vise une analyse de l’usage de l’ADN dans les pratiques pénales, en particulier par la mise en place de banques de données génétiques centralisées, et ce à trois niveaux, constituant autant de blocs thématiques :

  1. L’état du droit et le droit dans les Etats : une analyse juridique systématique du dispositif en place, également dans une approche prospective tenant compte des évolutions technologiques qui s’annoncent, s’enrichit d’une approche comparative des modes d’encadrement normatif de ce domaine d’expertise et des banques de données y relatives ;
  2. Les usages et les perceptions de l’ADN : Une évaluation empirique de la mise en oeuvre opérationnelle de l’ADN par les instances répressives et des banques de données nationales en Belgique. Ce volet s’appuie sur un accès à des données variées, par exemple de manière inédite aux données de la police technique et scientifique ;
  3. L’approche stratégique de l’ADN : Une approche plus stratégique vise une mise à l’épreuve du modèle de « forensic intelligence » (visant l’utilisation des sciences forensiques pour soutenir la définition d’une politique criminelle et la contribution à une connaissance criminologique plus large) par l’exploitation des banques nationales de données ADN à des fins d’information stratégique.

Un quatrième bloc visera à lancer des pistes de recommandations sur base de ces différents résultats de recherche et à questionner les usages politiques.

Des temps d’échanges sont prévus dans chacun des 3 blocs thématiques programmés au cours de la journée. Les interventions et les échanges se déroulent en français et en anglais.

 

L’entrée est libre mais l’inscription est obligatoire. Pour participer à cet INTERLABO, merci d’envoyer votre bulletin d’inscription rempli avant le 25 février 2018.

 

Télécharger le bulletin d’inscription

Télécharger le programme

Détails

Date :
2 mars
Heure :
8 h 30 - 17 h 30
Étiquettes Évènement :
, , , , , , , , , ,

Organisateur

Daniel VENTRE
E-mail :
daniel.ventre@cesdip.fr

Lieu

INCC, Botanique Administratif Center (BAC), Tour des Finances, salle 2 (étage -1)
Boulevard du Jardin Botanique, 50 à 1000
Bruxelles, Belgique
+ Google Map