DARLEY Mathilde

Fonctions

  • Chargée de recherche CNRS
  • Chercheuse associée au Centre Marc Bloch de Berlin
  • Coordinatrice du projet franco-allemand ANR-DFG ProsCrim sur « La traite des êtres humains saisie par les institutions. Une comparaison France / Allemagne ».
  • Membre du comité de rédaction de la revue Cultures & Conflits et de la revue Champ Pénal / Penal Field
  • Membre du réseau de recherche européen COST – Comparing European Prostitution Policies : Understanding Scales and Cultures of Governance (ProsPol).

Coordonnées

  •  Courriel : mathilde.darley 
  • Téléphone : 01 34 52 17 00 
  • Télécopie : 01 34 52 17 17

Domaines de recherche

  • Politiques d’immigration et d’asile
  • Rétention administrative des étrangers
  • Prostitution et traite des êtres humains
  • Sociologie de la force publique
  • Ethnographie politique, Ethnographie du droit, Études de genre
  • Europe centrale et orientale, France, Allemagne.

Publications

Direction d’ouvrages et numéros de revues

Articles et chapitres d’ouvrages (sélection)

  • (Avec Jérémie Gauthier) « Bon flic bon genre. L’ordre des sexes dans la police », in Jérémie Gauthier, Fabien Jobard (dir.), Police : Questions sensibles, Paris, PUF, 2018
  • « L’exploitation sexuelle en procès : perspectives comparées franco-allemandes », Les cahiers de la justice, n°1, 2017, p. 107-117
  • (Avec Jérémie Gauthier) « Une virilité interpellée ? En quête de genre au commissariat », Genèses, 4, 97, 2014, p. 67-86.
  • (Avec Gwénaëlle Mainsant) « Introduction : Police du genre », Genèses, 4, 97, 2014, p. 3-7.
  • « Le bon, la brute et le migrant ? Le rôle négocié des acteurs religieux dans un dispositif policier d’enfermement des étrangers en Allemagne », Sociologie du travail, 56, 4, 2014, p. 472-492.
  • « Les coulisses de la nation : Assignations genrées et racialisées dans les pratiques d’assistance aux étrangers en situation irrégulière », Sociétés contemporaines, 94, 2014, p. 19-39.
  • (Avec C. Lancelevée, B. Michalon) « Introduction : Où sont les murs ? Penser l’enfermement en sciences sociales », Cultures & Conflits, 90, 2013, p. 7-20.
  • « Trouvez-vous une femme ici et tout s’arrangera…’ L’intervention religieuse auprès d’étrangers placés en rétention », Genre, sexualité et société, 8, 2012.
  • « Les dispositifs d’enfermement des étrangers : des enfermants aux enfermés, (dé)légitimer la violence légale », in Laforgue Denis, Rostaing Corinne (dir.),Violences et institutions. Réguler, innover ou résister ?, Paris, CNRS Editions, 2011, p. 225-243.
  • « La construction du problème de l’immigration en République tchèque : l’action publique sous influence européenne ? », Politique européenne, 31, 2010, p. 65-90.
  • « Le pouvoir de la norme. La production du jugement et son contournement dans les lieux d’enfermement des étrangers », Déviance et Société, 2, 2010, p. 229-239.
  • « L’enfermement des étrangers en Autriche et en République tchèque : du contrôle et de son contournement », in Kobelinsky Carolina, Makaremi Chowra (dir.), Enfermés dehors. Enquêtes sur le confinement des étrangers, Paris, Editions du Croquant/Collection Terra, 2009, p. 63-83
  • « Prostitution in nightclubs in border areas of the Czech Republic », French Review of Sociology (Edition annuelle en anglais), 2009, p. 95-124.
  • « Le contrôle migratoire aux frontières Schengen : Pratiques et représentations des polices sur la ligne tchéco-autrichienne », Cultures & Conflits, 71, 2008, p. 13-29.
  • « La prostitution en clubs dans les régions frontalières de la République tchèque », Revue française de sociologie, 48 (2), avril-juin 2007, p. 273-306.
  • « Le statut de la victime dans la lutte contre la traite des femmes », Critique internationale, 30, 2006, p. 103-122.