VEAUDOR Manon

Fonctions /Titles

  •  Doctorante en science politique sous la direction de Jacques de Maillard et Christian Mouhanna, Cesdip, UVSQ
  •  ATER en science politique à l’Université de Nantes, département de Droit et Science politique (2017-2018 et 2018-2019)

Coordonnées / Coordinates

Domaines de recherche / Fiel of research

  • Sociologie de l’action publique : politiques pénitentiaires, territorialisation de l’action publique, institutions de contrôle, contrôle social et quartiers populaires
  • Sociologie carcérale : prisonnier-e-s, maintien de l’ordre (dans/hors les murs), pratiques de surveillance en prison, gestion des risques
  • Sociologie des professions : catégorisations, personnel pénitentiaire, métier de surveillant-e

Formation / Academic training

  • Master 2 Analyse des conflits et de la violence, Université de Versailles Saint-Quentin, parcours recherche (2012 – 2013)
  • Master 2 Actions Publique et Espaces Européens, Institut d’Etudes Politiques de Rennes (2010 – 2011)
  • Master 1 de science politique, Université de Nantes (2009 – 2010)

Objet de la thèse / Object of the dissertation

Pratiques et logiques de surveillance en maison d'arrêt

A partir d’une étude des qualifications et catégorisations relatives aux milieux populaires en maison d’arrêt, cette thèse analyse les logiques de production de l’ordre en prison. Il s’agit, à l’appui d’observations directes en établissements pénitentiaires, de replacer l’étude des modalités de surveillance dans ce rapport à l’extérieur, l’hypothèse étant que cette articulation renforce, selon le contexte organisationnel et local, des logiques de différenciation des populations enfermées. En mettant l’accent sur l’identification des groupes « à risques » en maison d’arrêt, ce travail suggère une réflexion sur les recompositions du contrôle social en institution carcérale

Enseignements / Teachings

  • 2017-2018 : attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Nantes (temps plein, 192h), UFR de Droit et de Science Politique :
    • CM Europe et sociétés (24h), M1 science politique de l’Europe et M1 Ingénierie en Projets Européens et Internationaux (IPEI)
    • CM Introduction à la science politique : acteurs et organisations (36h), L1 droit
    • TD d’Introduction aux politiques publiques (18h), L3 droit
    • TD d’Analyse des politiques publiques (18h), M1 science politique
    • TD de Méthodologie de la recherche (10h), M1 science politique
  • 2015 – 2016 (UVSQ) :
    • CM Groupes d’intérêts et mouvements sociaux (12h) – M1 Politique de communication
    • TD de Sociologie politique (18h) – L3 Science politique
    • TD de Communication locale (24h) – L3 AES
  • 2014 – 2015 (UVSQ) :
    • TD de Méthodologie du travail universitaire (20h) – L3 Science politique
    • TD de Relations internationales (2x20h) – L3 Science politique

Publications

Publications sur Internet

Recensions dans des revues

  • « Politique pénale et préjugé racial aux États-Unis », La vie des Idées, 2017 [En ligne sur : http://www.laviedesidees.fr/Politique-penale-et-prejuge-racial-aux-Etats-Unis.html].
  • X. de Larminat, Hors des murs. L’exécution des peines en milieu ouvert, Droit et Société, 2016 [En ligne sur : http://ds.hypotheses.org/1449].

Chapitres d’ouvrage

  • (À paraître) « Le système d’affectation en maison d’arrêt : entre logique d’‘éclatement’ et logique de ‘regroupement’ », in Falk Bretschneider, Ariane Jossin, Teresa Koloma Beck, Daniel Shönpflug (dir.), Gewalt vor Ort – Violence située (titre provisoire), 2017.
  • « Suburban Areas behind Walls. Handling Territorial Identities in a French Prison », in The 3rd GERN Book, Criminology, Security and Justice. Methodological and epistemological issues, 2015, p. 169-186.

Communications

Séminaires / Seminars

« Quadriller l’espace carcéral. Le rôle des assignations urbaines sur les pratiques d’affectation et de surveillance en détention », GERN – Architecture carcérale contemporaine : matérialités, utopies, prospectives, Maison de la recherche, Université de Paris I, Paris, 9 juin 2017.

« Une approche de la gestion de l’espace de détention », séminaire doctorant-e-s du Cesdip, Guyancourt, 28 février 2017.

Intervention au séminaire « Sociologie politique des institutions pénales », Cesdip, Guyancourt, 12 janvier 2016.
« Suburban Areas behind Walls », GERN – Criminology, Security and Justice: methodological and epistemological issues, Third GERN Summer School, Faculty of Law, University of Porto, Portugal, 6 septembre 2014.

Colloques et journées d'étude / Symposiums and study days

– « Prison-urban boundaries through confinement facility in France », GPRN: security roundtable meeting – Connecting Urban and Prison Ethnographies: Security and Confinement beyond the Limitations of Site, University of Amsterdam, Amsterdam, 3 novembre 2017.
– Avec Julien Bourdais (CMH), « Deux regards sur la ‘prise institutionnelle’ : le travail pluridisciplinaire, de la clinique psychiatrique ouverte à l’enceinte de la maison d’arrêt », colloque Traitements & Contraintes 2e édition – À l’aune des métamorphoses institutionnelles, MSH Paris-Nord, Saint-Denis, 15 décembre 2016.
– « Les jeunes de banlieue, construction d’une catégorie « déviante » en milieu carcéral ? », Congrès de l’Association Française de Sociologie, RT 3, Faculté de sociologie, Université de Versailles Saint-Quentin, Saint-Quentin-en-Yvelines, 1er juillet 2015.
– « Identifier et gérer les groupes de jeunes en milieu carcéral » (mémoire de Master II), journée d’étude du CIERES/IUT de Tourcoing, Tourcoing, 13 mars 2014.

Autres communications / Other statements

Avec Valérie Icard, Nicolas Fischer et Alexia Venouil, Congrès de l’AFSP, ST 13 – Pour une sociologie des politiques pénitentiaires, Université de Montpellier, Montpellier, 11 juillet 2017.

Avec Barbara Bauduin, Alice Gaïa, Valérie Icard et Julie Minoc, colloque Traitements & Contraintes 2e édition – À l’aune des métamorphoses institutionnelles, MSH Paris-Nord, Saint-Denis, 15-16 décembre 2016.

Avec Emmanuel Blanchard et Sophie Body-Gendrot, séminaire de laboratoire autour de l’ouvrage de Alice Goffman : On the Run, Cesdip, Guyancourt, 6 novembre 2015.

Avec Yasmine Bouagga et Julien Bourdais, « La pensée du néolibéralisme et la contrainte en institution : quelles théories des dispositifs contemporains ? », journée d’étude Traitements & Contraintes, MSH Paris-Nord, Saint-Denis, 25 novembre 2014.