Victimations et insécurité en milieu urbain : les enquêtes 2005

par Emmanuel DIDIER, Philippe ROBERT, Renée ZAUBERMAN, Sophie NÉVANEN – décembre 2006

 

Le Forum français pour la sécurité urbaine a confié au CESDIP, qui mène depuis de longues années des travaux sur la victimation et l’insécurité, la réalisation en 2005 de cinq enquêtes urbaines sur ce thème. Sophie Nevanen, Emmanuel Didier, Renée Zauberman, et Philippe Robert rendent compte ici de quelques résultats de cette campagne.

 

Le développement des enquêtes de victimation tient à six apports spécifiques de la démarche :

  • Elle fournit une information sur des victimations ignorées des services officiels parce qu’elles n’ont été ni rapportées aux autorités policières, ni découvertes par elles ;
  • Elle permet de mesurer la propension des victimes à faire appel à différents recours (renvoi) ;
  • Elle ajoute aux comptages de faits ou de suspects opérés par les statistiques policières la description des populations qui en sont victimes ;
  • Elle éclaire les liens entre victimation et sentiment d’insécurité ;
  • Elle fait émerger des profils de victimation qui reposent davantage sur la manière dont l’incident est vécu et négocié que sur les catégories juridiques ;
  • Elle autorise une analyse différentielle de la délinquance selon les territoires sur une base nouvelle, les victimations.

Nous présentons ici les principaux résultats d’une enquête menée en 2005 dans quatre villes de la banlieue Nord de Paris ainsi que dans l’agglomération lyonnaise.

 

Télécharger le bulletin